jeudi 8 janvier 2015

Et maintenant on va où?

La chape de plomb est tombée hier.

L'annonce des morts, puis le ciel qui s'ouvre comme un trou noir. La vision de ce qui va venir dès le jour d'après. Le souffle coupé, la pensée qui part à mes parents et à mes enfants, la peur qu'ils meurent aussi, assis sur une bombe dans le métro posée par des fachos qui se disent musulmans ou assassinés par des fafs qui veulent casser du crouille pour venger un journal qui leur a toujours craché à la gueule, mais qui ne sont pas à une contradiction près.

Des fachos ont assassiné méthodiquement des gens qui travaillaient, sur leur lieu de travail.