dimanche 7 avril 2013

Vous cachez vos cheveux? non? ben on va dire que si.

NB : j'avais initialement appelé ce billet "Objet de fantasme", avec une référence de fort bon goût à Angélique Marquise des Anges.  Bref c'était nul, et en plus ça drainait des clics qui cherchent probablement des liens vers des sites érotiques. Ne supportant pas de générer une telle frustration chez un public innocent, j'ai changé le titre.

NB2: bon finalement non, j'ai juste été retwittée par des gens, ce qui a boosté la fréquentation du blog. Hamster >> bienvenue dans le monde 2.0. 

En 2007, Pierre Tévanian, Malika Latrèche et Ismahane Chouder publiaient un livre intitulé Les filles voilées parlent, dans lequel des femmes racontaient les effets de la loi de 2004 sur l'interdiction du voile dans les établissements scolaires, et la manière dont les établissements dans lesquels elles étaient élèves l'avaient appliquée.

Les témoignages sont poignants, souvent révoltants. On a dit à ces filles que le bandana était interdit aussi, alors que d'autres gamines non musulmanes d'apparence pouvaient le porter. Certaines rapportent comment elles ne portaient pas le voile à l'école, et comment le comportement de leurs profs avait changé dès que ce ces derniers avaient appris par hasard qu'elles le portaient en privé.

On a des témoignages de délit de faciès, d'humiliations et de racisme latent sous couvert de laïcité. Et d'impunité de l'institution puissante quand on lui donne des prétextes pour exclure les gens. Ca m'avait déjà bien mis la rage à l'époque.

Six ans plus tard, je tombe là-dessus.




Villiers- sur-Marne, vendredi. 
 La jeune  Sirine ne va plus en cours  depuis que le personnel  du collège lui a demandé d’enlever ce bandeau.

Ceci est une jeune fille qui porte un signe ostentatoire, et qui est passée en conseil de discipline pour port de signes présumés religieux. Elle porte ce bandeau et une jupe longue par dessus son jean. La vie scolaire a estimé qu'il y avait possible ambiguïté sur les raisons pour lesquelles elle porte cette tenue.

On en est là.

Dans le cas qui nous occupe, la pauvre Sirine cumule toutes les tares ; elle est femme, d'origine pas bien de chez nous, et c'est une ado dans un  lycée. Bref, elle a tous les torts. Les femmes sont des chieuses, les Musulmans font que des problèmes, et quand tu es un ado t'es forcément en rébellion. Et ta fierté, ben tu vas gentiment te la mettre bien profond, parce que l'administration te dit que ton bandeau noir, là, l'emmerde. La gamine, elle fait ce qu'on lui dit, pas de voile, et il faut qu'on voit une partie de tes cheveux, ok pas de problème tac boum v'là le bandeau. Ben c'est pas assez. Il faudrait aussi qu'elle arrête de porter des jupes trop longues (ou comment on va te dire que tu choques des gens avec des fringues TROP LONGUES, quoi, on voit rien, pas un bout de mollet, c'est trop provocateur, y a d'ailleurs Dorcel qui réfléchit à comment mettre ça en film). Puis qu'elle s'éclaircisse un peu les cheveux, sinon on voit trop que c'est une Arabe, sa religion est par conséquent trop visible. Puis mets des lentilles vertes, tiens, en plus tu seras plus agréable à regarder boudin. 

A partir de maintenant, grâce à ta gueule d'Arabe, on va se demander pourquoi tu portes un bonnet, un bandeau, un foulard quand il pleut. On va se demander si ta jupe est longue parce que tu es musulmane. On va se demander si ton chignon et tes cheveux tirés sont dictés par le caractère strict de ta religion, et quand même tu serais tellement plus mignonne et libérée si tu laissais sortir quelques cheveux. On va fantasmer sur le caractère religieux de ta veste trois boutons, fermée jusqu'au col.

Sérieusement, ça va s'arrêter où?

On va se baser sur ton apparence pour mesurer ton degré d'embrigadement, d'aveuglement, voire d'intégrisme. Aujourd'hui déjà, j'entends trop de gens dire que la mission de la société laïque, c'est montrer à ces femmes et ces filles qu'elles sont belles, et qu'elles ont le droit de le montrer. Et ça prétend s'exprimer au nom du féminisme, en mettant en avant le droit de montrer son cul, sa tête et ses bras, mais en niant à ces femmes le droit d'étudier, de fréquenter la société, de se mélanger malgré leur "différence visible". 

J'aimerais vraiment qu'on m'explique en quoi une femme voilée dans l'espace public est une menace pour toi, pour moi. En quoi s'habiller de telle ou telle façon est du prosélytisme. En quoi une société athée est forcément laïque. Pourquoi la laïcité, censée favoriser la coexistence et la libre expression de la pensée et des opinions religieuses est devenue un outil d'exclusion, de hiérarchisation des personnes (et des femmes surtout en l’occurrence). 

Fachos Laïcards de mes deux.


1 commentaire: