mardi 26 mars 2013

Le printemps facho

  




C'est quand même se foutre de la gueule du monde, non.

Comparer la manif anti mariage pour tous au printemps arabes.
Se poser en martyrs, alors que la loi ne réprime en rien les libertés individuelles, au contraire.
Montrer une vieille qui fait sa première manif, et qui s'est pris de la lacrymo, évanouie sur le pavé. Sauf qu'il s'agit de Boutin, et qu'on ne gaze pas une ex-ministre impunément.

Parce que les cons de droite et d'extrême droite, là, ils ont tellement eu l'habitude, pendant 10 ans, que le pouvoir en place fasse les choses pour eux, qu'ils ne savent plus ce que c'est qu'une manif. Bien sûr que tu te prends de la lacrymo à la moindre occasion, que tu te fais maîtriser par les CRS gonflés à bloc dès qu'il y a le moindre risque de débordement. C'est pas une surprise.

Mais là, quand même, dire et montrer aux gens respectables que non, on ne peut pas forcer un barrage de CRS sans s'en prendre plein la gueule, c'est trop.

Quand ce sont des jeunes, ok ça va, en plus souvent ce sont des gauchistes. Tu te souviens 2008, contre la réforme de l'éducation de Darcos? De 2006, le CPE de Villepin?
Remate un peu les photos, c'est plein de gamines de 40 kilos qui se font maîtriser par 4/5 CRS.

De même, j'apprécie le traitement des casseurs perturbateurs : les organisateurs ont permis au GUD et ses crânes rasés de venir manifester, et on s'étonne qu'ils foutent la merde, surtout après que le GUD Lyon l'a annoncé sur Twitter. Et c'est pratique, on peut se défausser sur les fachos dès qu'on a fait une connerie. Après, pourquoi tu suis le GUD avec ta poussette en sachant que ça défonce devant, je sais pas.

Je te renvoie à ce lien fort intéressant qui montre quelques vidéos sur lesquelles on voit clairement que les organisateurs étaient débordés. Ou cette vidéo, où un gars vient avec son gamin sur les épaules pour défier un CRS. Et après on dit que cette manif est avant tout destinée à garantir les droits de l'enfant.




Bref, tout ça pour dire que non, les anti mariage pour tous ne sont pas en dictature, et que oui, ça fait mal quand le gouvernement ne nous écoute pas. J'ai moi-même un souvenir affreux de 2005, quand j'ai voté, comme une majorité de Français, contre le projet de constitution européenne, et qu'on m'a dit, à moi, comme à 16 millions de votants, d'aller nous faire foutre. Ben oui, apprenez à vivre avec ça, parce que le gouvernement en place, malgré tous ses défauts, va quand même placer quelques mesures qui ne vont pas plaire à la France réac.





vendredi 22 mars 2013

Déshonorer la justice (elle commence à bien faire celle-là)

Alors alors, en une semaine, deux affaires où la Justice n'a apparemment pas fait son boulot correctement, enfin c'est ce que nous disent les politiques. Quand les politiques disent ça, c'est que la Justice, elle est indépendante, mais ça serait mieux qu'elle fasse ce qu'on veut quand même.


Tout d'abord, le sujet où je kiffe grave.
Sarkozy mis en examen, parce qu'il est parti demander de l'argent de poche à Mamie, qui n'a plus toute sa tête.
Le déferlement de haine vis-à-vis de l'institution est éloquent. En gros, la Justice elle fait son taf, mais quand elle vient nous emmerder dans nos petites affaires , trois fois rien, hein, juste un peu de milliers d'euros pour financer illégalement une campagne, là on n'est plus d'accord. C'est vrai quoi, elle a pas mieux à faire, comme par exemple s'occuper des femmes qui portent le voile au travail (on va y revenir, d'autant plus qu'ils sont pas contents non plus là-dessus).

Donc, la Justice est pilotée par les Francs-Maçons islamistes chers à Christophe Barbier la gauche, ou elle veut juste emmerder Sarkozy qui voulaient supprimer les juges d'instruction. Mouais.
Henri Guaino a repris son costume d'orateur des année 50 pour carrément dire qu'un juge, en procédant à une mise en examen mal placée, "déshonore la Justice". Ben dis donc, il lui en faut pas beaucoup à la Justice pour être déshonorée. Il suffit qu'elle décide de passer outre la bienséance de classe, qui veut qu'on ferme les yeux sur les agissements de nos puissants, même quand on sait. Elle a même l'outrecuidance de prendre en compte le témoignage des gens de maison de Mme Bettencourt, n'est-ce pas, au sérieux, comme le souligne le mec en charge de la comm à l'UMP, avec beaucoup de classe, vous en conviendrez. En termes de comm, c'est réussi, et le mec est tellement content de sa blague qu'il l'écrit DEUX fois, histoire de bien marquer son appartenance à la classe d'en haut, celle qui trousse des domestiques impunément.




Après, il y a l'arrêt de la Cour de Cassation qui donne raison à l'employée de Baby Loup, qui avait décidé de revenir voilée après un congé parental. Je passerai rapidement sur les commentaires orduriers sur internet, qui ont accusé cette femme manifestement bougnoulette de n'avoir porté l'affaire en justice que par amour de l'argent, et pour faire fermer cette crèche (alors que cette dernière hypothèse ne s'appliquerait que si elle devait être réintégrée et toucher des dommages et intérêts pour licenciement abusif). Avec au passage de belles sorties sur les origines de cette femme, sur les femmes qui devraient porter le voile parce qu'elles sont moches, des parallèles intéressants entre le traitement des étrangers en France et le traitement des Français en Arabie Saoudite bref, que le meilleur de l'humanité. 

Le fond de la décision reste à discuter, puisqu'il est intéressant de se poser la question de l'application des principes de laïcité dans les entreprises privées sans délégation de service public. Quand il s'agit des crèches, c'est vrai qu'on se rapproche d'une structure dont le rôle est proche de celui de l'école, avec déjà un rôle de transmission de valeurs à des enfants qui ont comme référent des adultes employés desdites crèches. 

Mais de là à ce que des ministres regrettent la décision, et induisent que la Cour de Cassation n'a pas fait son boulot, on marche sur la tête. Oui, avec les éléments à sa disposition, elle a décidé que le licenciement était illégal, puisqu'on ne pouvait invoquer la laïcité dans une structure privée. Tout simplement. Mais là, on demande à la Cour de Cassation de ne pas faire son travail. De prendre des décisions de justice par conviction politique. Parce que la laïcité reste une conviction politique, qui a eu la chance de perdurer et d'être intégrée par les Français. Elle commence à être dévoyée par des personnes qui l'instrumentalisent pour en faire un argument servant à nourrir des thèses racistes, piège dans lequel sont tombées beaucoup de commentateurs, officiels et officieux. 

Comme dit au début du sujet, je pense que la question posée mérite d'être traitée avec mesure.
Mais on ne peut accepter que l'amalgame Musulman=pratiquant=Islamiste=Prosélyte soit entériné de la sorte, de la même manière que l'amalgame Musulman=Etranger=Délinquant=Renvoi au pays. C'est dangereux et c'est un pas de plus vers la haine du pas comme soi, qui est bien sûr responsable de tous nos problèmes.

Rape culture et cloaque mental

Pour faire suite aux posts de Crêpe Georgette et de Daria Marx , un petit lien vers Public Shaming, avec un beau florilège de réactions populaires et éclairées sur le cas de Steubenville, où tu t'aperçois que :

- si tu as envie de te mettre une mine, prévois une pancarte "Merci de ne pas me violer" à mettre sur ton corps inanimé (ou non d'ailleurs), histoire que le message soit bien clair, et que ta demande de non-viol soit indiscutable, parce que c'est vrai quoi, sinon un mec qui passe par là et qui se dit "ah ben un vagin disponible, je vais aller gentiment y caler ma bite comme on gare son auto" risque d'être fortement induit en erreur par ta faute. D'ailleurs en Irlande par exemple, ils ont fait ça pour les verres de bières au pub. Tu mets une pancarte dans ton verre, et on ne le consomme pas pendant que tu es parti deux minutes te fumer une clope. Voilà, la vie est simple, quand tu t'évanouis deux heures, fais un peu de prévention avant...

Allez, je résiste pas, mais allez sur le site, y en a plein des comme ça.

 " Les mecs de l'affaire du viol devraient être condamnés s'ils étaient coupables. Mais c'est la faute de la fille. Elle a 16 ans et s'est saoulée jusqu'à s'évanouir."
"L'histoire de Steubenville est classique. Prenez la responsabilités de vos actions mesdemoiselles, avant que vos décisions sous influence (de l'alcool) ne ruinent la vie d'innocents"


- si tu as 16 ans et que tu fais une connerie de jeunesse - boire beaucoup beaucoup trop - ce n'est que juste châtiment. Les réactions "Ah ouais, on condamne ces deux pauvres mecs pour viol? Et elle, elle n'a pas été poursuivie pour été d'ébriété alors qu'elle est mineure?" . Tu sens le tact et la mesure déjà. Et le besoin de revanche, après tout, la pauvre petite violée, elle passe son tour de maison de redressement juste pour de petites relations sexuelles non-consenties. Et encore, quand tu traînes avec des gars plus âgés, c'est forcément que tu voulais te faire sauter. Quand tu bois, c'est forcément pour te faire sauter. Y en a une autre : "Elle faisait plus âgée" : ouais, donc c'est en plus pas grave de violer une femme, si elle est majeure.


"Ne devraient-ils pas condamner cette petite salope pour consommation d'alcool alors qu'elle est mineure?"
"Peut-être que si tu ne veux pas être violée, commence par ne pas te faire un coma éthylique. Je dis ça, je dis rien..." (note la supériorité intellectuelle)

Et les gens signent ça de leur vrai nom.
Non mais sérieux.

Bref, allez sur le site, c'est plein de sexisme, de racisme, et les gens, une fois tagués là-dessus, vont vite fait effacer les tweets incriminés. Mais domaaaaaaaaage, ctrl+C power dans ta face et mort à tes opinions de merde.